Audition de la directrice de l'action sociale de l’AGIRC-ARRCO

Dans le cadre de la saisine de Valérie PECRESSE sur l'habitat du futur, la commission Ville, habitat et cadre de vie du Ceser a auditionné Anne SAINT LAURENT, directrice de l’action sociale auprès de l’AGIRC-ARRCO.

L'Agirc (Association générale des institutions de retraite complémentaire des cadres) et l'Arrco (Association pour le régime de retraite complémentaire des salariés) gèrent le régime de retraite complémentaire des cadres et des salariés du secteur privé de l’industrie, du commerce, des services et de l’agriculture. Ces régimes couvrent 18 millions de salariés et 13 millions de retraités en 2014.

L'intervenante a présenté les orientations prioritaires pour l’action sociale de l’AGIRC-ARRCO pour 2014-2018:

  • Donner les clefs du « bien-vieillir ». En 2030, 30% de la population aura plus de 60 ans, l'enjeu est de faire de la prévention auprès des personnes au moment de la retraite et de créer les conditions pour favoriser leur vie sociale.
  • Aider les aidants familiaux. En France, 8,4 millions de personnes sont aidantes non-professionnelles, 20% considèrent cela comme une charge importante. L'objectif est de les accompagner au moyen de groupes de parole; conférences et ateliers débats; formations; et leur donner accès aux accueils de jour.
  • Accompagner le grand âge en perte d’autonomie.  Entre 2010 et 2050 une augmentation de +195,5% des + 85 ans est prévue. Plus de 90% des personnes souhaite rester à domicile avec l’avancée en âge. Cependant, seuls 6% des logements sont « adaptés », l'enjeu est de faire en sorte de réunir les conditions pour éviter l'hospitalisation des personnes en situation de perte d'autonomie notamment en adaptant les logements.
Accueil

« Refaire société»


La France traverse depuis plusieurs semaines une crise à plusieurs dimensions, sociale, sociétale et institutionnelle.
Le Ceser Ile-de-France, assemblée consultative régionale qui représente la société civile organisée, veut en comprendre les enjeux, en faire l'analyse et proposer des pistes d'action.
Avant la production de toute analyse, il veut être le réceptacle des débats en cours dans notre région et des doléances des Franciliens.
Aussi, vous pouvez faire part de vos points de vues sur la crise actuelle que connait notre pays ainsi que de vos suggestions en écrivant à : refairesociete@ceseridf.fr