Vallée de la Seine : audition de François PHILIZOT

Dans le cadre du rapport en cours sur l'opportunité d'une fusion des ports de Paris, Rouen et Le Havre, les membres de la commission Transports ont auditionné le préfet François PHILIZOT, délégué interministériel au développement de la Vallée de la Seine*.

Après un bref rappel historique sur l’Axe Seine, 1er axe français en matière de logistique, d’industrie et de tourisme, François PHILIZOT a présenté les 3 axes principaux du Schéma stratégique pour le développement de la vallée de la Seine à l’horizon 2030 :

  • la construction d’une vision partagée des enjeux de gestion de l’espace et de développement durable à travers l'aménagement (trames bleue et verte…),
  • la consolidation des filières économiques et le développement des coopérations interrégionales dans les domaines de la logistique, de l’industrie et du tourisme,
  • la gestion des flux, déplacements et réseaux dont le financement des grands projets d’infrastructures relève essentiellement du CPIER Vallée de la Seine (notamment la modernisation de la liaison ferroviaire Serqueux – Gisors ou la création de la Ligne nouvelle Paris-Normandie)

Le préfet est ensuite intervenu sur les questions de l’évolution portuaire. Selon lui, l’État doit rester pilote des ports d’envergure nationale, internationale. Il lui incombe de concevoir clairement la politique de transports de marchandises, sur la base de l’intermodalité, en accordant une place à redéfinir aux collectivités.

Les débats avec les membres de la commission ont notamment porté sur la place à accorder aux différents acteurs privés et publics dans la conception de la politique nationale et dans son application, et sur les conséquences prévisibles de la mise en service du Canal Seine Nord Europe en 2025.

* Suite aux élections présidentielles, le préfet s’est exprimé à titre personnel, sur la base de son expérience.

Accueil

« Refaire société»


La France traverse depuis plusieurs semaines une crise à plusieurs dimensions, sociale, sociétale et institutionnelle.
Le Ceser Ile-de-France, assemblée consultative régionale qui représente la société civile organisée, veut en comprendre les enjeux, en faire l'analyse et proposer des pistes d'action.
Avant la production de toute analyse, il veut être le réceptacle des débats en cours dans notre région et des doléances des Franciliens.
Aussi, vous pouvez faire part de vos points de vues sur la crise actuelle que connait notre pays ainsi que de vos suggestions en écrivant à : refairesociete@ceseridf.fr